Le col pierrot

Je vous explique aujourd’hui comment réaliser un col pierrot.

Ce col volanté donne du caractère à une tenue … tant et si bien qu’un proche m’a demandé si ma blouse s’inspirait de la Renaissance ou de l’ère du jurassique (pour plus de détails, cliquez ici). Il s’est ensuite excusé, pensant qu’il s’agissait d’un prototype de bavoir pour les enfants … Je me réjouis donc de voir à quel point ce simple col évoque une multitude de styles aux yeux de mon mari. Quelle richesse à la simple évocation du col pierrot !

A mon humble avis (conforté par les plus grands stylistes de l’univers), le col pierrot donne du caractère à une tenue.

Et comme il est facile à coudre, ça vaut la peine de se lancer. 

***

Je vous propose donc maintenant un pas à pas pour vous encourager à porter fièrement et avec panache le col pierrot, aussi connu sous le doux nom de col froufroutant !

Il vous suffit de choisir un patron sobre, sans fioriture sur les manches et le corps ET avec une encolure ronde plutôt évasée. A moins que vous souhaitiez une tenue vraiment too much assumée 100% froufrou.

Il faut commencer par un assemblage classique des différentes pièces : les épaules, les emmanchures, les côtés de la blouse et les manches ; puis coudre les ourlets des manches et du bas de la blouse.

Il ne reste alors que l’encolure et c’est là que Super Souricette intervient :

  • Découpez un biais de la longueur de l’encolure.
  • Découpez un rectangle de tissu de 150 cm sur 12 cm (marge de couture comprise : 2 cm). Je vous donne maintenant le mode de calcul générique : pour calculer avec justesse le gabarit de votre rectangle, il suffit de doubler la longueur de l’encolure et d’y ajouter les marges de couture (4 cm).
  • Faites un ourlet sur trois des bords de ce rectangle (sur les deux largeurs et sur une seule longueur).
  • Froncez l’autre longueur (c’est-à-dire celle qui n’a pas d’ourlet). Pour découvrir comment froncer le tissu, cliquez ici. Ce tuto vidéo est très clair. Cependant, vous pouvez piquer vos deux lignes de fronce bien plus près du bord que ce qui est préconisé dans la vidéo (à 5mm et 1cm par exemple).
  • Épinglez ensuite la bande rectangulaire froncée tout le long de l’encolure de la blouse envers contre endroit (c’est-à-dire envers du col sur endroit de la blouse)
  • Attendez pour piquer : il vous faut maintenant épingler le biais sur le col endroit contre endroit. Vous avez alors 3 épaisseurs : le biais au-dessus, le col au milieu et la blouse en-dessous.
  • Piquez dans le pli du biais (c’est-à-dire à 5 mm du bord). Comme il y a une grosse épaisseur de tissu, n’hésitez pas à coudre avec un point droit large. Vous donnerez ainsi plus de souplesse à cette couture.
  • Si cela vous semble utile, vous pouvez maintenant dégarnir le surplus de tissu (l’intérêt est d’éviter un éventuel effet boudiné au niveau du biais)
  • Fermez ensuite le biais en suivant sa pliure naturelle (il s’agit donc de le replier deux fois), maintenez-le en l’épinglant
  • Piquez ensuite le biais ainsi replié à 2-3 mm de son bord (la piqûre coud le biais et la blouse, mais pas le col. Cela évite de plaquer le col sur la blouse)

***

Au final, mon col mesure 8 cm de large. C’est très large. Si vous souhaitez un col moins imposant, découpez plutôt un rectangle de 150 cm sur 8 cm. Une fois cousu, ce col mesurera alors 4 cm.

***

J’ai utilisé le patron Aime comme Mistinguette comme base : j’ai simplement supprimé les volants et raccourci les manches.

Ce patron me semble bien adapté à l’ajout d’un col pierrot car il propose une encolure assez large. On évite donc le rendu étriqué au niveau de l’encolure. Avec une encolure ronde (et donc proche du cou), on risque de donner au vêtement un rendu étriqué, engoncé.

***

Le tissu de la blouse est une dentelle de chez Cousette

Le col est en piqué de coton de chez Les Coupons Saint Pierre

***

Mes deux sources d’inspiration pour réaliser cette blouse :

La blouse Brigitte (Sézane) :

La blouse Célestina (Balzac Paris) :

***

Ce col est aussi très en vogue chez les enfants. Il donne une touche élégante et rétro aux tenues enfantines. La version de Cécile me plait particulièrement car elle allie l’ancien et le moderne, l’élégance et la simplicité.

Et je termine en rassurant les inconditionnelles du col Pierrot qui cherchent un modèle pour enfant : Charlotte nous propose justement un pas à pas pour coudre un col amovible en taille enfant. A découvrir ici.

Vous voilà maintenant bien armées avec nos deux tutos. Alors, « y’a plus qu’à » !! À vous les duos en col pierrot pour le plus grand bonheur … de vos conjoints évidemment 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *