Coudre une robe à partir d’un dessin

La créativité des uns nourrit la créativité des autres !

C’est grâce à ce cercle vertueux de partage et d’inspiration réciproque que j’ai cousu une robe inspirée d’un dessin.

J’ai récemment découvert un dessin absolument exquis d’Hélène Berge, dessinatrice de talent qui développe avec succès sa marque Petit Berge.

On y voit une femme de dos, gracieuse à souhait, tenant une bicyclette et, dans le panier du vélo, un petit enfant.

Ce dessin m’a tellement plu que j’ai eu envie de le transformer en robe.

***

J’ai ainsi tenté de reproduire le dessin d’Hélène en faisant chauffer la machine à coudre !

***

Pour mener à bien ce projet, j’ai choisi de n’acheter aucun patron. 

Je voulais utiliser les (nombreux) patrons dont je dispose déjà.

J’ai donc joué la carte de la prudence en utilisant des patrons que je maîtrise bien :
à savoir Yzé, Azur et Mazette.
Même la consonance de ces patrons est agréable, vous ne trouvez pas ?!

Ce sont 3 patrons que j’aime déjà beaucoup tels quels.
Et ça m’a donc bien plu de les transformer un peu pour leur donner un autre rendu. 

Le patron Yzé (maison P&M Patterns) m’a servi pour le haut de la robe.
Voici les modifications que je lui ai apportées pour correspondre au dessin :
– Buste plus cintré 
– Manches longues plus étroites
– Creusement du décolleté dos

Le patron Azur (Atelier Scammit) m’a servi pour le volant du poignet.
J’ai du le modifier pour supprimer le boutonnage prévu par le patron :

Le patron Mazette (marque Aime Comme Marie) m’a servi de base pour le bas.
Je l’ai raccourci puisqu’il s’agit d’un modèle de jupe midi.
Et j’ai supprimé la bande de boutonnage. Mais j’ai gardé les poches !

***

Comme le dessin d’Hélène ne montre pas le devant de la robe, j’avais « carte blanche ». J’ai tout de suite pensé à une robe Sézane pour m’aider à imaginer le devant.
Il s’agit de la robe Pénélope :

Le volant de la ceinture vient donc habiller l’avant de la robe !

***

Maintenant que je vous ai tout dit à propos du patronage, parlons tissus (en espérant que mon propos soit clair) !

J’ai commandé un coupon de velours vert pour l’occasion. 

En revanche, j’avais très envie de piocher dans mon stock de chutes pour le froufrou de la ceinture, les poches et la parementure de l’encolure (la parementure est une bande de tissu qui se trouve à l’intérieur de la robe, tout le long de l’encolure).

Ce tissu Atelier Brunette est alors apparu comme une évidence pour parfaire ce projet.

***

Un dessin sublime, deux beaux tissus et trois patrons magnifiques …
Voilà de quoi mettre de bonne humeur non ?!

***

Je suis maintenant curieuse de savoir si vous avez, vous aussi, réalisé des projets créatifs à partir de photo, dessin, poème, etc ??

4 comments

  1. Magnifique ! Quel talent Claire !!
    En ce moment je m’amuse à broder de petits tambours à partir de dessins d’illustratrices, notamment ceux du petit livre « Méditations et bénédictions pour les mamans » que tu affectionnes aussi , j’en ai posté un sur mon fil insta !

    1. Merci Sophie ! Je vais aller voir ta broderie. Ta source d’inspiration est effectivement d’une grande beauté. Le résultat doit être très joli !

    1. Merci beaucoup ! J’ai vraiment pris le temps de bien réfléchir au projet avant de me lancer. C’était très chouette de mener la réalisation de A à Z, très gratifiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *