Pull tout doux

tricot facile mousse pull DPH

2019 a commencé pour moi sous le signe du tricot (et des microbes): je viens en effet de sortir d’une grippe (et de terminer un pull).

Pour réaliser cette douceur de pull, je n’ai pas suivi de patron. Je n’ai fait confiance qu’à mes quelques neurones survivants à travers les méandres des virus, de la neige et  des rdv chez le pédiatre.
Ce pull peut donc être tricoté par toute personne faisant preuve d’une once de patience, d’une très faible capacité intellectuelle et d’un soupçon de bonne volonté. Si tu ne veux pas, te force pas : regarde juste mes photos et dis toi que toi aussi, un jour, tu auras un blog sur lequel tu feras la maline en faisant croire aux autres que ta vie est facile, douce et moelleuse comme un pull fait maison. Et peut-être demain, qui sait, toi aussi tu te lanceras dans ce DIY et, alors, ce seront tes aiguilles qui te diront « stop, faisons une pause veux-tu ? Et dansons la carioca juste un instant. »

J’ajouterai simplement que ce pull m’a coûté le prix d’une manche (soldée) d’un pull (soldé) Des Petits Hauts … soit 24 euros (le prix des 8 pelotes). Alors tu t’y mets oui ou oui ?

***

Voici le tutoriel pour te motiver à commencer, continuer et achever cette merveille de douceur :

REMARQUES PRELIMINAIRES
– Tuto prévu pour une taille S (36), sachant que j’ai un buste assez long (je suis une sorte de girafe mais du buste)
– Pour faire une autre taille, tu peux ajouter 3 mailles par taille supplémentaire (par exemple, pour une taille 40, monter 62 mailles pour le début du dos et le début du devant)
– Tout tricoter en double fil. je répète : tout tricoter en double fil !

MATERIEL

8 pelotes du fil Brushed alpaca silk (Alpaga et soie)
Une paire d’aiguilles 6 (j’ai pris des circulaires, uniquement pour faire plus pro. Pas du tout parce que c’est beaucoup plus simple à manipuler que des aiguilles droites. Pas du tout)

EXPLICATIONS

!! Rappel : tout tricoter en double fil !!

1- On commence par le dos : monter 56 mailles puis tricoter 144 rangs au point mousse. Rabattre toutes les mailles souplement (pour avoir une belle encolure bien souple qui n’étrangle pas)

2- On continue avec le devant : monter 56 mailles puis tricoter 144 rangs au point mousse. Rabattre toutes les mailles souplement (toujours pour éviter l’étranglement)

… Et oui, tu es très perspicace : le dos et le devant sont identiques. Mais fais moi confiance, bientôt ces deux rectangles probablement informes seront transformés en un pull tout doux qui fera alors ta plus grande fierté avant même tes enfants. Pour le moment, tes deux machins informes peuvent quand même te servir à pavaner sur Instagram. Bref, revenons à nos moutons (mouhaha).

3- On finit avec les manches :
Monter 22 mailles puis tricoter 33 rangs.
Ajouter une maille à une maille du bord, finir le rang normalement puis tricoter 5 rangs.
Ajouter une maille à une maille du bord, finir le rang normalement puis tricoter 5 rangs.
Ajouter une maille à une maille du bord, finir le rang normalement puis tricoter 5 rangs. A ce stade, on a : 25 mailles et 51 rangs. C’est le moment de se prendre un bon verre de rouge et c’est reparti !
Ajouter une maille à une maille du bord de chaque côté du rang (ça fait donc deux mailles à ajouter sur ce 52ème rang) puis tricoter 5 rangs.
Ajouter une maille à une maille du bord de chaque côté du rang (ça fait donc deux mailles à ajouter sur ce 58ème rang) puis tricoter 5 rangs.
Ajouter une maille à une maille du bord de chaque côté du rang (ça fait donc deux mailles à ajouter sur ce 64ème rang) puis tricoter 45 rangs.
Ajouter une maille à une maille du bord de chaque côté du rang (ça fait donc deux mailles à ajouter sur ce rang) puis tricoter 3 rangs.
Ajouter une maille à une maille du bord de chaque côté du rang (ça fait donc deux mailles à ajouter sur ce rang) puis tricoter 3 rangs.
Rabattre toutes les mailles TRES souplement (sinon tu risques le garrot).
Je te conseille maintenant de tricoter une autre manche à l’identique.

4- Pour le montage de ces 4 pièces, commencer par l’encolure en cousant endroit contre endroit le dos et le devant ; ne pas coudre plus de 5-6cm (sous peine de vivre, lors de l’essayage, une sorte de supplice proche de la pendaison mais sans corde, sans arbre et sans corbeau).
Coudre ensuite endroit contre endroit les côtés du devant et du dos en laissant un espace pour l’emmanchure.
Puis fermer chaque manche endroit contre endroit.
Finir cette folle aventure du pull homemade avec les deux emmanchures : veiller à ce que le corps du pull soit à l’envers et la manche à l’endroit (oui je me suis plantée, oui j’ai dû découdre une manche, oui c’était relou), glisser ladite manche dans le corps du pull, faire correspondre l’emmanchure et coudre les deux pièces ensemble le plus souplement possible (toujours cette histoire de garrot).

l’encolure :

les côtés :

les emmanchures :

Je n’ai plus qu’à te fé-li-ci-ter !!! Bravo, bravo, bravo. A toi le 2ème verre de vin rouge !

***

Partage maintenant ta création avec ton chat, ta voisine, ton chef et aussi sur les réseaux sociaux avec le #pulldesouricette #monpullautricot. Tu peux m’envoyer tous ces beaux selfies pour que je les publie ici ou  et pourquoi pas là aussi.

***

Voici quelques photos pour te motiver (ou te faire fuir !)

 

 

(tuto publié à l’aide d’un double fond sonore : le voisin qui s’entraine au piano et Meghan Trainor pour déconcentrer le voisin)

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *