Un rouge à lèvres pas comme les autres

faire son rouge à lèvres

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler d’une expérience assez originale. Par contre, je préfère prévenir tout de suite : si vous êtes un homme, cet article va passablement vous ennuyer … En revanche si vous êtes un homme avec une femme/amoureuse/sœur/copine/voisine/mère dans votre entourage, cliquez ici sans sourciller et inscrivez-la à un des ateliers … Vous marquerez des points sans aucun doute !

Bref revenons à nos moutons. Samedi dernier, j’ai confectionné mon propre rouge à lèvres en suivant un atelier organisé par Les Ateliers Soa dans le cadre de la Smart Fashion Week. Je me faisais toute une montagne de la confection d’un rouge à lèvres. Alors quand j’ai vu que l’atelier ne durait qu’une heure, j’ai pensé que le travail serait préparé d’avance et que nous, pauvres participantes (oui je peux mettre le mot participant au féminin 😉 ) nous n’aurions qu’à faire des oh et des ah, à choisir un pigment pour donner la touche finale et avoir ainsi l’illusion d’avoir conçu notre propre rouge à lèvres. Que nenni mes amies ! On a tout fait. De A à Z. Et les participantes dans mon style (pas très douées et assez perfectionnistes, un peu relou en fait !), nous sommes restées 1h30 sous le regard patient et bienveillant de Nathalie qui animait l’atelier. Vous l’aurez compris, le rouge à lèvres que je porte non stop depuis 3 jours, c’est vraiment moâ qui l’ai fait. Evidemment, sans Nathalie, ça aurait été compliqué impossible. Je ne vais pas écrire des tartines pour vous raconter la moindre seconde de cette expérience néanmoins très sympathique, parce que je veux surtout vous dire que la fabrication home made de rouge à lèvres est accessible à tous (enfin toutes !), que c’est très économique, respectueux de la nature et de notre organisme. En effet, tous les produits utilisés s’achètent en magasin bio et/ou sur internet et ce ne sont que des ingrédients naturels. La classe non ?! En plus, il n’est pas nécessaire d’acheter du matériel spécifique si ce n’est le récipient pour conserver le rouge à lèvres. En effet, vous pouvez utiliser du matériel que l’on trouve dans toute cuisine digne de ce nom (un bol, une balance, une petite cuillère, un fouet ou une fourchette). Niveau timing, ce n’est pas non plus la mer à boire. Si la première fois on met un peu de temps, c’est à cause du manque d’habitude et du manque de connaissance des pigments (en tout cas pour moi). Je pense que dès la 2ème confection, on peut compter maxi 1h. De fait c’est très rapide : il faut mélanger de l’huile végétale avec de la cire d’abeille et du beurre de karité puis faire fondre ce mélange au bain-marie et enfin ajouter les colorants minéraux. Si vous êtes une pro des associations de couleurs, vous pouvez le faire en 10 minutes. Voilà, vous savez tout. J’arrête donc mon blabla ici et vous laisse quelques photos prises samedi dernier. Elles parlent d’elles-mêmes ! Si vous voulez plus de détails sur la « recette » (quantités, magasins, etc), laissez un commentaire, contactez-moi par email ou contactez Nathalie via son site. Et si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux (avec les boutons de partage sous l’article, c’est plutôt simple !)

photo 1 (13)
Cire d’abeille bio
photo 2 (12)
Beurre de Karité
photo 4 (6)
Huile de coco bio
photo (11)
La cire, le beurre et l’huile mélangés et fondus au bain-marie
photo (10)
Les pigments que j’ai sélectionnés parmi les nombreux mis à disposition par Nathalie
photo 2 (13)
Ma ptite popote !
photo (13)
Ceci est un rouge à lèvres
photo (12)
Et voilà le travail

Merci encore à Nathalie pour sa patience et ses bons conseils ! Je vous recommande vivement ses ateliers notamment pour un EVJF, une aprem mère-fille ou juste pour le plaisir d’apprendre de nouvelles choses à faire soi-même. Grâce à cet atelier, je vais me lancer et faire d’autres rouges à lèvres depuis chez moi. Je vous montrerai le résultat ! En attendant le prochain billet, vous pouvez toujours me suivre sur Facebook et Instagram. Je n’ai plus qu’à vous souhaiter une belle fin de journée.

Souricette ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. Mais oui laisse toi tenter. Il y a sûrement des ateliers près de chez toi … sinon tu peux lancer ton propre atelier 😉 Vu comme tu maquilles bien, je suis sûre que tu aurais beaucoup de succès à lancer des ateliers de fabrication de cosmétiques !

  2. Génial ! Merci beaucoup pour ce super article !
    Je veux bien les propositions ! Question: le fait d’acheter tous ces ingrédients ne coûte t il pas plus chez d’en acheter un tout fait ?!

    1. Merci Phi ! Je t’ai envoyé un email pour détailler la réponse à tes questions. Mais pour le faire court ici, c’est plutôt rentable : coût d’achat de 25 euros pour fabriquer de nombreux rouges à lèvres (au moins 10 je pense).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *